Autres infos sur le cannibale de Tarascon.

A mettre en forme, mais cela correspond bien aux cibles des sataniques.

Les faibles et les malades.

A noter qu’ensuite la presse a minimisé les faits de cannibalisme.

« Quinze jours déjà, et Tarascon n’est toujours pas sorti du cauchemar qui a débuté le 20 juillet, quand on a trouvé le corps décapité du jeune Romain Balnaïk, 13 ans. En ville, on ne parle que de ça. Devant la porte du 41, rue Lubières, roses blanches et bougies montrent que personne n’oublie.

C’est dans cette bâtisse ­lugubre qu’Arthur André, 32 ans, a massacré sa victime à coups de marteau, avant de mutiler son cadavre.

Comme nous vous le racontions dans notre numéro précédent, en arrivant sur place, le soir du drame, les policiers ont découvert une mise en scène digne d’un film gore : des poupées vaudoues dessinées sur les murs, des éclaboussures de sang du sol au plafond, la tête du jeune Romain dans un seau à l’étage, près de son corps supplicié, avec, en fond sonore, du hard-rock à plein volume.

La mort du tueur, abattu dans la nuit du 20 juillet alors qu’il tentait de prendre la fuite, n’a pas suffi à apaiser le traumatisme des Tarasconnais. Pas plus qu’elle n’a clôturé l’enquête de la PJ de Marseille, menée sous l’égide d’un juge d’instruction d’Aix-en-Provence.

Du sang sur les murs, dans l’escalier…

Il s’agit désormais de déterminer si Romain Balnaïk a été la seule victime du « dépeceur de Tarascon ». En fouillant l’antre du tueur, les policiers ont relevé plusieurs détails troublants, qui font craindre qu’il y en ait d’autres… Il y a d’abord la quantité de sang phénoménale retrouvée dans la maison, notamment dans l’escalier et sur les murs d’une chambre. S’agit-il seulement du sang de Romain ? Les analyses ADN devront le déterminer. Elles devront aussi faire la lumière sur l’origine de certains objets retrouvés ici et là. Une paire de lunettes de femme intrigue particulièrement. A en croire la rumeur, elle appartiendrait à une certaine Lila Belamri, une mère de famille de 50 ans, portée disparue depuis le 26 mars. Des « on-dit » qui, pour une fois, ne semblent pas dénués de fondement. C’est pour suivre sa fille unique que Lila Belamri s’était installée à Tarascon, en 2015, après avoir longtemps vécu à Marseille. Petite, les cheveux courts, la silhouette enrobée, elle a alors 44 ans, mais en paraît da­vantage.

La vie et les épreuves l’ont marquée

La vie et les épreuves l’ont marquée. L’alcool et les drogues dures aussi : Lila a les gestes lents, les mains tremblantes, et le foie en très mauvais état. Sa santé ne lui permet pas d’exercer un emploi. Pour subvenir à ses besoins, elle se contente de sa maigre pension d’adulte handicapée. Et lorsqu’en 2017, sa fille quitte Tarascon pour Strasbourg, elle se retrouve bien seule dans son petit appartement de la rue Edouard-Millaud, à deux pas de la mairie.

Pour autant, Lila Belamri ne mène pas une existence recluse. Entre deux courses au Super U et une visite au centre social, elle passe régulièrement voir deux amis dans la vieille ville : un homme handicapé, qu’elle aide à faire ses courses, et un vieillard avec qui elle s’est liée.

Souvent, elle reste avec eux boire une bière ou deux. Et quand elle monte chez ses voisins du dessus, un couple de toxicomanes notoires, ce n’est pas pour y boire une canette supplémentaire.

Chez ces gens, les seringues et les petites cuillères noircies à l’héroïne sont en libre-service sur la table basse. Lila se sert, oublie sa solitude, ses problèmes de santé, les cahots de sa vie bancale. Mais la réalité revient très vite, et les ennuis avec. Lila est fragile. Des hommes peu recommandables lui rendent visite pour lui voler le peu d’argent qu’elle possède.

Un des hommes a échangé trois mots avec elle

En 2020, un de ces salauds rencontré sur Facebook lui fait même miroiter le grand amour, pour mieux l’exploiter. Pendant des mois, il utilise son compte bancaire pour faire transiter de l’argent sale ! Le subterfuge découvert, Lila est placée sous curatelle renforcée. Au moment de sa disparition, elle n’avait plus le droit de retirer que 80 euros par semaine…

La dernière fois que Lila a été vue, c’était dans la nuit du 25 au 26 mars 2021, à une fête chez ses voisins du dessus.

D’après ces derniers, elle avait bu. Ils ne précisent pas si elle s’était droguée. Seule certitude : cette nuit-là, en rentrant chez elle, Lila a tenté de joindre trois hommes. L’un d’eux affirme ne plus se souvenir, et ne pas savoir qui elle est. Un autre dit ne pas avoir compris ce qu’elle voulait. Le troisième n’a échangé que trois mots avec elle, sur Facebook. « Ça va ? » « Non ». C’est tout. Il était 2 h 37 du matin.

Ce « non » sera le dernier message de Lila. Elle a ensuite disparu, emportant son sac à main et ses papiers, mais pas son smartphone, dont elle ne se séparait pourtant jamais. Où est-elle allée ? Qui est-elle allée voir ? Les hypothèses sont nombreuses.

Des pistes qui ne pèsent pas bien lourd

Dix jours plus tôt, Lila avait été agressée par deux individus qui avaient fracturé sa porte avant de la frapper. Pourquoi ? On l’ignore, mais on soupçonne une affaire de drogue, sans doute un problème de paiement avec un dealer. Peut-être est-elle allée régler ce qu’elle devait. Ou peut-être est-elle retombée dans les griffes de son ancien arnaqueur.

On évoque aussi une possible vengeance de femme, car Lila avait récemment fréquenté un homme marié. Mais toutes ces pistes ne pèsent pas bien lourd face aux indices qui conduisent à la rue Lubières, et à l’appartement d’Arthur André qui se situe à seulement quatre minutes de chez elle. Et elle le connaissait.

Pendant longtemps, la lugubre maison a en effet été le rendez-vous de tous les cas sociaux du quartier. Parmi les visiteurs réguliers, les voisins toxicos de Lila, mais aussi Lila elle-même, qui venait parfois faire le ménage pour une dizaine d’euros. Une expérience désagréable : avant de disparaître, Lila disait ne plus vouloir retourner chez Arthur André, parce qu’il la payait mal, et qu’il lui faisait peur. Résultat, avant même la découverte du corps du jeune Romain, on soupçonnait déjà le sinistre personnage d’être impliqué dans sa disparition. Notamment parce que les voisins toxicos, encore eux, avaient repéré les lunettes de Lila qui traînaient dans son foutoir…

Il faut attendre le résultat des expertises

A la lumière de ces éléments, il est donc légitime de se demander si Lila Belamri n’a pas subi le même sort que Romain Balnaïk. A-t-elle été tuée le 26 mars au matin, en se laissant convaincre une dernière fois d’aller faire le ménage chez le dépeceur ? Ou bien dans la nuit, en se rendant rue Lubières pour « faire la fête » ?

Il faudra attendre le résultat des nombreuses expertises menées dans la maison pour confirmer ou non cette hypothèse. Et s’il s’avère que Lila a elle aussi été découpée en morceaux, une autre question va se poser, inévitable : combien de victimes le « dépeceur de Tarascon » a-t-il massacrées en tout ? Lecteurs de Détective, retenez bien le nom d’Arthur André : vous n’avez sûrement pas fini d’en entendre parler.

Une enquête de Mathieu Fourquet

Echanges avec un huissier de Pau.

Je n’ai jamais eu Philippe Lartigau au téléphone, simplement une femme dont je n’ai pas le nom.
Je ne vous ai effectivement jamais demandé d’encaisser, mais simplement de signifier.
Votre niveau de mensonge relève du surnaturel.
Nous n’avons jamais ECHANGé 25 mails, puisque, si j’ai du prendre sur mon temps pour vous relancer sur des questions sans réponse, vous n’avez JAMAIS répondu.
Vous MENTEZ également sur les appels téléphoniques, puisque je ne vous ai jamais appelé une fois par semaine.
En revanche, vous m’avez appelé vous pour me tenir des propos incohérents, et mensongers, comme à l’instant ou je viens de vous appeler. VOUS ETANT UNE FEMME QUI A REFUSE DE DIRE SON NOM, et de répondre à mes questions, prétendant que tout est dans le mail que vous venez de m’envoyer.
Je vous ai effectivement uniquement demandé de signifier, j’ai refusé de faire un commandement, que je n’ai d’ailleurs toujours pas alors que vous prétendez l’avoir fait!
Donc, puisque votre réponse est volontairement mensongère, et totalement incohérente, je vous informe que si je n’ai pas mon argent, NON SEULEMENT JE SAISIS LE PROCUREUR, AINSI QUE LE TRIBUNAL COMPETENT, 

Echanges avec le barreau de Niort concernant les agissements d’un avocat.

Bonjour,
les mensonges de M. Guérin sont donc permanents, et ne s’arrêteront donc jamais.
Dès notre premier appel, je lui ai transmis la totalité de la procédure en pdf. Qu’il commence à mentir dès le départ sur un point essentiel en dit long sur le reste.
En réalité, je l’ai appelé la semaine précédente, et il ne m’a rappelé que le lundi avant l’audience, ce qui m’a étonné, et alors que je me préparais à aller seul à l’audience, n’ayant bizarrement pas trouvé d’avocat pour me défendre selon mes intérêts, et alors que j’ai été victime d’une agression très violente et préméditée en pleine nuit, à la veille justement d’une audience en justice. Délibéré reçu plus tard et qui a condamné civilement une consoeur.
1. Je n’ai jamais prétendu être représenté par M. Ormellien. J’ai d’ailleurs écrit au greffe pour demander un report, sans le mentionner. Je vous joins ce mail, qui contient aussi copie du mail de Maitre David. Et je ne me suis pas présenté à l’audience ce jour au tribunal de Niort.
Je ne savais même pas que M. Ormillien était intervenu pour moi étant donné qu’il m’avait dit ne pas prendre mon dossier. A aucun moment dans mes échanges avec le tribunal par mails, que j’ai tous conservés, le greffe ne me dit cela, mais me dit juste que ma demande de renvoi a été accepté, avec la nouvelle date d’audience.
Et d’ailleurs son comportement avait été aussi inacceptable, ce qui semble à priori être fréquent dans votre barreau, et je verrai si vous en saisis aussi.
Peu importe le nombre d’avocats qui se comportent mal, cumulent magouilles et mensonges entre eux, s’il faut vous en saisir je le ferai.
Et si cela ne suffit pas, je saisirai la justice. Et les médias.
2. L’affaire n’avait pas été renvoyé à plusieurs reprises, mais à une seule reprise uniquement.
3. J’avais revu ma dentiste pour d’autres soins, qui m’avait dit de contrôler cette dent de devant cassée et réparée. Maitre Guérin a d’ailleurs acquiescé, puisqu’il a vu dans la procédure que le certificat médical initial du dentiste disait la même chose. D’ou le renvoi sur intérêts civils, et là, mêmes les avocats niortais précédemment contactés étaient d’accord. Ainsi que mes conseils parisiens.
4. J’avais copie de la procédure qui m’avait été communiquée par Maitre David. Je l’ai donc transmise à Maitre Guérin, qui l’avait. J’ai retrouvé à l’instant le mail envoyé, précisément le lundi 11 octobre à 15h01, soit pendant notre première conversation téléphonique.Ce qu’il raconte au sujet de la procédure est donc faux également.Le 12 octobre il ne m’a donc jamais indiqué être toujours dans l’attente de la copie de la procédure. Au contraire, nous avons discuté de ce qu’il y avait dedans. Notamment le casier judiciaire de mon agresseur, récidiviste, et qui plus est précédemment de violences sur dépositaires de l’ordre publique.
Sur le fond, et ma demande de requalification, j’avais raison à 100%, et il est bizarre que plusieurs avocats contactés n’aient pas voulu. Guet apens, en bande organisée, préméditées, etc, ces violences n’étaient pas du tout de simples violences contraventionnelles, et je développerai plus tard. Article 222-13 alinéas 2, 5, 8, 13, et 14 du code pénal.
Sur le reste, il fait tout un blabla, sur lequel je m’étendrai pas au vu de ses mensonges précédents prouvés, mais ne répond absolument pas, pas du tout, sur l’essentiel :
Il n’a pas conclu, ce qui est indispensable quand on demande un report, une requalification et un renvoi, et un renvoi sur intérêts civils.
Sa déclaration orale ubuesque que la juge ne prend pas les pièces pour cause de covid, et qu’elle croit les avocats sur parole.J’en ai informé un autre de  mes avocats, hors Niort, qui en est resté estomaqué, et m’a confirmé que c’est impossible.
Et sur le fait qu’il n’aurait donc communiqué aucune pièce que je lui adressé, sur les complices de mon agresseur, et mon état de santé, dont nous avions pourtant convenu qu’il les transmette.
Et c’est pour cela que je ne suis pas venu à l’audience. Sinon, je serais venu et les auraient transmises moi même.Au final, on pourrait penser que M.Guérin a servi a ne pas me faire venir à l’audience, et à ce que mes pièces ne soient pas transmises.

Factuellement, aujourd’hui, je n’ai toujours pas le jugement, et toujours pas de réponse à des demandes adressées à M. Guérin, qui je le confirme, prend plaisir à répondre à côté, ou à ne pas répondre.
C’est ce qui conduit aujourd’hui à ce que je sois sans réponses, et que je doive vous écrire et encore le confirmer à ce jour.
J’espère que vous êtes tout autant révolté que moi qu’une victime, doive en plus batailler contre son propre avocat.
Je reste aussi dans l’attente de votre part de l’assureur des avocats de votre barreau.

J’attire votre attention sur le fait qu’il semble que plusieurs avocats de votre barreau, jeunes qui plus est, se pensent au-dessus de toute loi, règle, déontologie, ou même morale ou simple respect de l’autre.
Et qu’ayant un autre dossier en cours sur Niort, si les difficultés que j’ai rencontrés avec ceux que j’ai rencontré jusqu’à présent devaient persister, je remonterai partout où cela est possible afin que cela cesse, sachant que logiquement , je ne devrai pas avoir besoin d’aller jusque là, et que le bâtonnier doit remédier à cela.
Cordialement.

La France. Sa réalité. Que des sataniques veulent que vous ne voyez pas.

D’où les blablas bisounours, belles images, citations, and cie.

https://www.marianne.net/societe/police-et-justice/affaire-du-cannibale-de-tarascon-romain-13-ans-decapite-par-un-schizophrene

Le psychiatre qui l’a relâché devrait être mis en cause.

Mais est ce un satanique lui aussi?

Quelle hypocrisie.

La plupart des personnes ne répondent déjà même pas quand on leur parle ou envoie un message, donc quoi d’étonnant ensuite à ce que personne ne s’arrête quand quelqu’un est allongé par terre?

Tout est à revoir dans nos relations.

Des notions de base du respect humain, comme répondre ou s’arrêter, aux relations hommes-femmes, qui ont une grande incidence sur tout le reste.

Et ce n’est surement pas les néo-féministes, féminazies, et autres sorcières, qui ne font qu’aggraver la situation, qui vont améliorer quoi que ce soit.

Il suffit d’aller sur des sites de rencontres pour constater cette déchéance morale spectaculaire.

Le manque de respect des hommes, et l’inversion féminazie, deviennent plus que très préoccupants.

La sorcellerie et le féminazisme sont parmi les fléaux les plus graves et nocifs auxquels notre société doit faire face. D’autant plus graves qu’on ne les aborde quasiment jamais sous cet angle.
Ce qui explique pourquoi ils ne font que s’étendre, et empirer.

Cannibalisme, et…ayurvéda.

Je dois dire qu’ayant constaté depuis déjà plus de 10 ans que beaucoup beaucoup de personnes là dedans avaient une énergie très sombre, des incohérences de comportements, et même des actes à l’opposé de leur blabla de soi disant soin, mais au contraire de parasitages et d’enfoncer les gens, je ne suis même pas surpris.

Je vous joins cet article, après avoir vérifié sur d’autres, et cela concerne bien la secte des Aghori, et Robert Svoboda, beaucoup mis en avant aujourd’hui par des praticiens en ayurvéda français, qui sans hasard, de plus, ne semblent pas se comporter mieux.

https://networthpost.org/net-worth/robert-svoboda-net-worth-2/

Et aussi cette vidéo.

C’est tout à fait officiel, factuel, et prouvé.

Cela relève de la sorcellerie, très à la mode aujourd’hui. Sacrifices d’animaux, manger de la chair animale, squatter les funérariums et faire des rituels avec les morts, entre autres pratiques.

Robert Svoboda est un proche de Vasant Lad, qui a une école d’ayurvéda au Nouveau Mexique, et dont quelques témoignages sur son école, étaient déjà très similaires à ce qu’on peut constater souvent avec l’ayurvéda, des actes qui ne correspondent pas à leur beau blabla de façades.

Et Vasant Lad, est lui même proche de Sadghuru, qui lui, entre autres, a volé la connaissance d’authentiques sages indiens, et s’est installé sur un terrain appartenant à une femme seule. Femme isolée qui doit aujourd’hui se battre en procès contre ses millions.

Ces personnes semblent se délecter de s’attaquer à des personnes faibles, malades, ou isolées, quand ce n’est pas à des morts.

De toutes façons, cela fait bien longtemps qu’on sait, même si c’est peu dit, que beaucoup de gourous sont des escrocs, voleurs, et malfaisants.

Le fameux Osho, par exemple, s’est fait expulsé et interdit de territoire des Etats Unis, après de multiples méfaits, dont des faits d’empoisonnements de voisins.

https://www.telerama.fr/television/wild-wild-country,-une-plongee-saisissante-dans-la-secte-qui-a-fait-trembler-les-etats-unis,n5673722.php

#canninalisme #cannibale #cannibales #satanisme #satanism #ayurvéda #ayurveda #robertsvoboda #vasantlad #sadghuru #osho #cannibal #canibalism #cannibals

Témoignages tout à fait du même ordre concernant une praticienne en ayurvéda parisienne :

http://lherbefolle.canalblog.com/archives/2015/08/27/32544780.html

Faire tourner ses clients en rond, les abreuver de son histoire personnelle, se lamenter, et ne pas les conseiller. Edit, je viens de voir que tous les commentaires en dessous de l’article, et donc de multiples témoignages quasi identiques, ont disparu. J’avais cependant enregistré cet article, parmi une multitude preuves sauvegardées à plusieurs endroits, concernant plusieurs praticiennes en ayurvéda.

Evidemment, cela ne s’applique pas à toutes les personnes pratiquant l’ayurvéda, je suppose que beaucoup ne sont même pas au courant de tout ou partie de cela, et j’ai déjà rencontré des personnes qui semblent de bonne foi.

Y’a t’il une influence des noms de famille…dans la personnalité et la constitution d’une personne?!

Outre les noms d’animaux, particulièrement présents chez les personnes dans l’occultisme et le satanisme, on peut aussi parfois trouver des noms de légumes, arbres, et fruits,

Ici, une liste et un classement :

https://www.filae.com/nom-de-famille/noms-vegetaux

Personnellement, j’ai déjà eu à faire à des Renard et Loiseau.

L’absence de doute, caractéristique de la pensée sectaire.

Mettons que vous rencontrez une personne qui évolue dans le milieu du féminin sacré, et autres imbécilités liées à la sorcellerie.

Vous constatez factuellement, comme à chaque fois dans ces milieux très influencés par les pensées sectaires, et grotesques, qu’elle dérive dans un puits sans fond.

Et bien, vous observerez ensuite combien le doute et la remise en question sont totalement absents, ce qui forcément et logiquement, empêche toute réflexion.

Ainsi, il sera impossible de discuter de ses croyances, et aurez l’impression d’être en face d’une personne possédée. D’un mur.

Qui empêche tout dialogue.

L’absence de dialogue et de vrai communication est d’ailleurs toujours un signe alarmant.

Ainsi que les nombreuses incohérences, et dichotomies, entre le blabla, style bienveillance, et les actes. Ce qui est aussi typique des personnes manipulatrices, et des escrocs.

Par exemple, une personne peut réciter quotidiennement des mantras, hindouistes, et dire en même temps pourtant qu’elle ne pratique aucune religion.

Ce qui est aussi significatif venant de personnes qui la plupart du temps rejettent en masse les pensées des religions, mais s’enfonçant pourtant dans d’autres dogmes bien plus pervers et dangereux.

#yoga #ayurvéda #fémininsacré

Macron…ne va pas se représenter.

Cette hypothèse semble plus que possible.

Mais, alors, les sondages actuels ne veulent plus rien dire, et cela change totalement la donne, puisque personne dans son camp ne semble en mesure de réunir les votes que lui donne les sondages actuellement.

La plus forte probabilité est que les votes se reportent alors sur Valérie Pécresse.

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer