Féminin sacré et justice.

Pendant ce temps, une ministre adepte aussi de féminin sacré, et de sorcellerie, a trouvé le temps d’écrire dix livres, pendant le dernier quinquennat.

( Bizarre cette propension de certaines philosophies de vouloir autant vendre des livres et ouvrages sur le faux et la nullité, et sans doute sans hasard )

https://www.lefigaro.fr/medias/c-est-une-bonne-situation-ca-ministre-marlene-schiappa-sort-son-dixieme-livre-depuis-son-arrivee-au-gouvernement-20220401

L’unique avantage des réseaux de dingoes.

Est qu’il suffit de faire l’inverse de ce qui est prophessé.

Ce jour, je vois défiler une publication concernant un stage, payant, pour parler de sexualité, entre femmes.

Evidemment, c’est l’inverse qu’il faut faire urgemment, rétablir le dialogue entre les femmes et les hommes, mais l’intervenante est du réseau féminin sacré, etc.

Vous savez, ceux qui ne soignent pas mais qui enfoncent.

Toujours sans hasard.

Tout en vous faisant les poches.

Discussion très intéressante ce soir.

Avec trois femmes. En réel. De visu, dans la vraie vie…….

Une de 1983, une de 1995, et une de 2000.

Nous avons parlé d’astrologie, de religions, de désign humain, et de féminisme.

J’ai aussi grandement participé à réaménager l’agencement du mobilier extérieur du bar-restaurant, activité qui fait partie de mes compétences professionnelles. ( améliorer les espaces et les conditions de travail, et d’accueil de la clientèle. )

Et nous sommes arrivés à la conclusion unanime que les hommes et les femmes devraient discuter plus souvent librement de différents sujets, dont, le féminisme, au delà des carcans et des standards -imposés-.

Et je leur ai présenté ma vision, qui est qu’il faudrait créer un ministère des relations femmes-hommes, plutôt qu’un ministère des droits des femmes, qui je l’espère, se réalisera un jour.

Le néo-féminisme est en échec sur tellement de points, que cela semble inéluctable.

La nullité et le vice sont devenus tellement courants…

Qu on ne distingue plus les vrais profils des fakes sur les réseaux sociaux comme Instagram et les sites de rencontres…….

Tellement de faux dans le virtuel.

Les plus tordues ont besoin de tt cumuler, les précédents, mais aussi youtube, tiktok, Facebook.

Aggravant ainsi leurs vices et leurs pathologies mentales.

C’ en est gênant.

Et devinez qui est principalement responsable de ce glissement vers le virtuel, notamment en interdisant la drague?

#fémininsacré. Promu massivement par les réseaux occultistes via le réiki, le yoga, l’ayurvéda, les mantras, etc.

Et qui donne des détraquées incapables de communiquer réellement, et autrement que par des storys, des discours, du virtuel. Jamais dans la vraie interaction, saine, ni dans le gagnant-gagnant.

Encore un hasard.

Tout cela n’est qu’illusion. Magie (noire).

Tout comme le #shadowwork, l’incitation à travailler son coté sombre.

Qui donne toujours le même résultat qu’Anakin séduit par le coté obscur de la force.

Des blessures plus importantes.

Des robots, de haine.

Les actes le montrent tellement à chaque fois, que, plus que gênant, c’est malsain, et cela explique l’énergie désagréable qui émane de ces pratiquants, et leurs actes grotesques et incohérents. Des blablas incessants, jamais suivi d’actes en adéquation. Bien au contraire.

Mais surtout, malfaisants.

Toujours à combattre le vrai. Le beau. Le juste.

#santémentale ??!

Toujours plus loin dans la possession.

( Sans hasards, dans le réseau qui vend du gratuit et du nocif : Grimault-Casasnovas-Anthroposophie-Hermétisme et suites. )

Vendre des mantras gratuits et en libre disposition sur internet.

Et sinon, comme je l’avais aussi annoncé il y a plus d’un an, Bordeaux en ligue 2.

PS : et évidemment, féminin sacré, mythos, diffamations, dénonciation calomnieuse, dénigrements, etc. Bizarrement, ou pas, cela va toujours ensemble.

Je regarde un documentaire sur le covid, et :

Une impression bizarre qu’ils parlent du covid, en disant surement la moitié de faux au vu des précédents et des escrocs qui y ont participé, en décrivant en fait la vraie maladie de notre société, mais tout en n’en parlant pas.

Et c’est ce qu’on retrouve toujours dans ces sectes.

Et aussi l’impression de voir des comédiens jouer des rôles.

Mais qui ne se comportent pas ainsi tous les jours dans la vraie vie.

Un peu comme les personnes d’instagram. Dont j’ai les preuves que leurs actes sont à l’opposé de leur blabla.

Qui hasard aussi, pour beaucoup, sont dans les mêmes sectes.

De plus, il me semble qu’on n’a jamais entendu auparavant aucune de ces personnes sur d’autres sujets.

Comme si le covid était leur équivalent de greenwashing pour d’autres.

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer