Un disciple de la sorcière Blavatsky. ( Féminin sacré )

Partage gratuit désign humain.

Vous avez un 3, votre tendance à faire tout, et surtout n’importe quoi, vous porte préjudice.
Particulièrement en ce qui concerne les philosophies, spiritualités, et occultismes pourris, vous serez les premiers à tomber dans le panneau, et les derniers à en sortir.

Manifesteur générateur : non seulement vous bougez dans tous les sens inutilement, mais de plus, votre besoin de partager vos gogolleries et autres stupidités publiquement, vous rend grotesque et sujet à punitions.

WARNING à dingoe :

⚡Magnétiseuse/Maître Reiki
⚡Libération énergétique/Karmique
⚡Hypnose/Sophrologie

Service de médecine holistique et alternative.

Et évidemment, néo-féministe, avec des posts quotidiens sur instagram, qui sont une insulté à l’humanité.

Cela marche évidemment dans l’autre sens, néo-féministe, et toutes les dingueries de philosophies et spiritualités pourries, et très logiquement, les comportements orduriers qui vont avec.

On retrouve, encore et comme toujours, les deux outils principaux du satanisme, occultisme, et néo-féminisme.

Dans le réseau de la sataniste et sorcière masquée dans l’ayurvéda, que des semblables.

https://www.facebook.com/groups/946719579019489/permalink/1677720455919394/

Outre cet antisémite et voleur carabiné, on retrouve aussi la secte voleuse ER et ses dingos occultistes, et les escrocs liés à la naturopathie.

Et tout ce vilain monde, cette bande de morts-vivants, se relaie entre eux, évidemment sans jamais afficher leur satanisme.

Toute cette fausse opposition, ne fait que abêtir, pourrir et parasiter quiconque les approche.

Et cela dure depuis des années, plus d’une décennie même.

Or de tels actes, sur le long terme, ne peuvent que relever du satanisme, et c’est le cas. Mélange du vrai et du faux, du beau et du laid, etc, ces crapules n’ont aucun scrupule à pratiquer quotidiennement tout type de manipulation existant.

Personnellement, j’ai compris définitivement dès 2011, après des doutes suite à des échanges avec des poufiasses liées à ces sectes dès 2008, et leur traitement de l’affaire DSK, que ces sectes étaient uniquement basées sur le faux et les manipulations.

Et le fait, parmi une multitude d’autres preuves, que, plus d’une décennie après, ces sectes continuent tranquillement leurs commerces, sur le dos et aux dépens de la majorité du peuple, démontre parfaitement que ce n’est que du théâtre, et du BLA-BLA, de fausse opposition.

Ces pourritures n’ont même pas le respect de base de l’humain, et vous parlent de tradition, conscience…….

A bientôt 48 ans, j’ai beaucoup bougé, et je n’ai vu de tels cerveaux détraqués, que chez les satanistes et les possédées. ( Les alcooliques étant toujours dans l’une ou l’autre de ces deux catégories ).

Le blabla sans actes. Les paroles non tenues. Le virtuel. Le faux. Sont toujours des signes que le satanisme traîne par là.

Quand les actes sont à l’opposé du blabla, incessant et virtuel, comme chez la satanique masquée dans l’ayurvéda, et dans sa secte, sur des années, alors on est dans le satanisme le plus pur et le plus profond.

Le summum de la pourriture.

Est de prétendre aider les autres, alors qu’on les pourrit.

Et ce n’est pas une blague, ni du blabla vide, du vent.

Ainsi un médecin à Grenoble a tué une centaine de patients.

Un dentiste vers Marseille en a mutilé plusieurs centaines.

Les témoignages concernant des avocats se comptent par milliers.

Aussi, concernant des praticiens en yoga, ayurvéda et spiritualités associées. ( parfois mal masqués comme les aghoris, cannibales et pratiquants d’autres rites macabres )

Et tous sont effectivement dans des sectes sataniques.

Sectes qui pour éviter qu’on parle d’elles, investissent dans des thèmes comme l’écologie, le bio, et le féminisme.

Ce qui leur permet à la fois, de changer de sujet, et de s’acheter une image respectable à peu de frais, et même de s’enrichir. Multiples ventes de livres et de formations, basé sur le faux.

C’est pourquoi on parle donc tant des sujets cités ci-dessus.

Toujours dans le mensonge, la dissimulation, les manipulations, et l’inversion.

Références : Blavatsky, Robert Svoboda, Sadhguru, féminin sacré, ayurvéda, sorcellerie.

Addentum : plus récemment, une secte satanique s’amuse à se masquer en parlant de traditions et d’occultisme.

Ainsi, une école parisienne d’ayurvéda basée sur la voyance et la médiumnité semble championne dans la formation de détraquées affichant les caractéristiques ci-dessus.

Mêmes si les conséquences nocives de ces sataneries sont multiples et partout, il est particulièrement spectaculaire de les constater sur des sites de rencontres comme Tinder ou Meetic, et plus récemment, sur les réseaux sociaux.

Qui ne sont en fait que le reflet de la réalité des comportements des possédées dans la vie quotidienne.

Buisness du virtuel, du faux, et des réseaux sociaux.

https://www.sudouest.fr/economie/reseaux-sociaux/qui-est-le-francais-david-michigan-influenceur-fantome-aux-11-millions-d-abonnes-sur-instagram-1507068.php

Pourtant, étonnamment, ou pas, on continue à voir de plus en plus de personnes se prétendant dans le soin, le bien-être, ou la santé, tremper dans cette fange.

Evidemment, quand ce sont des personnes de réseaux sectaires basés sur le faux et les mensonges, ce n’est plus étonnant. C’est ainsi qu’ils recrutent des pigeons ou complices, en loosdé, en se relayant les uns les autres. Telle formation, telle retraite de yoga, tel livre, telle citation, etc.

Satanisme, luciférisme.

Leurs adeptes ont plusieurs soucis, et des façons étonnantes de les résoudre.

En effet, ils savent que leurs actes et leurs philosophies consistent à voler, mentir, manipuler, et parasiter.

Et que cela leur permet d’avoir des vies matérielles confortables, et largement au dessus du reste de la population.

Aussi, pour MASQUER cela, ils ont besoin d’utiliser des subterfuges, pour s’attirer la sympathie d’une majorité de personnes.

Ils vont alors s’INVENTER des blessures, traumatismes, etc.

Sans hasard, c’est le comportement qu’on retrouve chez beaucoup de néo féministes, qui cherchent absolument à avoir un metoo à raconter.

Ainsi, une satanique masquée comme consultante en ayurvéda, pratiquante quotidienne de manipulations mentales et d’occultisme-sorcellerie, s’est crue permise de pouvoir s’inventer une histoire de harcèlement.

Et alors que les preuves de ses mensonges, et de son appartenance à un réseau malfaisant d’escrocs et de gourous de sectes sont établies auprès des autorités, elle continue pourtant à vouloir jouer ce registre.

Malgré l’évidence, les personnes de ces philosophies et réseaux, persistent toujours à nier le réel, et à s’inventer des réalités virtuelles.

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer