Concevoir un site comme celui-ci avec WordPress.com
Commencer

Progression du satanisme.

Le satanisme est fascinant. Malgré sa domination, évidente, maintenant visible, et croissante, rien ne l’arrête, il en veut toujours plus.

Toucher tout le monde.

Contaminer tout le monde.

Imprégner toutes les philosophies, toutes les spiritualités, tous les courants, et même toutes les religions, que tout est à l’intérieur.

Harceler sans cesse toute personne qui ne s’y soumettrait pas, pour obtenir sa reddition. Par tous moyens.

Même, et surtout de nos jours, par le virtuel, et particulièrement les réseaux « sociaux ».

Publicité

Buvez de l’eau mais ne jouez pas aux scientifiques

L’extracteur ne voit pas encore le satanisme présent chez tous ces charlatans, qui sont d’ailleurs tous très connectés entre eux, mais cela devient tellement visible, que, comme tout le monde, il le verra bientôt.

L'Extracteur

En matière de boussole qui indique le Sud, le magazine RGNR est en passe de devenir une référence. Entre le n’importe quoi sur l’autophagie, l’incapacité à utiliser et citer correctement ses sources, sans parler, bien sûr, de l’approche basée exclusivement sur des pseudo-sciences, il y aurait de quoi écrire une thèse sur la ligne éditoriale de ce «magazine».

Le dernier numéro parle de l’eau. Alors, parlons-en, de l’eau ! (ou pas !)

On va commencer tranquillement avec l’eau de Quinton

C’est de l’eau de mer que les gens boivent. Et ça coûte cher, vraiment cher. De 10 à plus de 40 € le litre.

Exemple d’eau de mer en vente (même à E. Leclerc)

Ça vient d’une idée saugrenue de René Quinton (un autodidacte du début du 20éme siècle, sans aucune formation scientifique et qui réfutait la théorie de l’évolution…) selon laquelle l’eau de mer serait…

Voir l’article original 1 892 mots de plus

Signes inquiétants, warnings, marqueurs.

  • Déni.
  • Inversions.
  • Persistance à faire le mal sur plusieurs semaines, mois années, voire décennies.
  • Absence d’empathie.
  • Ou pire, empathie, mais pour faire le mal et enfoncer.
  • Grande présence sur les réseaux sociaux, et beaucoup de blabla.
  • Blabla sans actes.
  • Actes à l’opposé du blabla.
  • Magouilles à plusieurs et en bandes organisées.
  • Mensonges quasi permanents sur tous les sujets.
  • Fait souvent des citations.
  • Présence sur les réseaux sociaux, uniquement pour agir en bandes, et pas pour le bien de tous.
  • Théories sataniques, comme tout est en soi, pas de bien ni de mal, voyance, tirage des cartes, chamanisme, reiki.

Complotisme : escroqueries, et manque d’intelligence.

Encore une fois, on retrouve ce que j’ai analysé sur d’autres sujet, à savoir, complices, et victimes.

Le complotisme est d’ailleurs très lié et connecté avec tout un tas de charlataneries et de médecines prétendument alternatives.

Ce qui est certain factuellement, c’est que dans ces milieux, on peut constater :

  • Un manque d’intelligence
  • Un manque d’amour et d’empathie
  • Une tendance certaine à vendre leur complotisme, voir même à réclamer des dons
  • Un manque même de solidarité entre eux, embrouilles, procès

Rien de ce qu’ils annoncent ne se produit, ils enchainent échecs sur échecs, seuls quelques têtes d’affiche tiennent sur la durée, les autres disparaissent, dans tous les sens du terme, au bout de quelques années maximum.

Les preuves de leur nullité, ou de leur malfaisance volontaire, et de leur volonté délibéré d’escroquer des pigeons s’accumulent, mais cela ne semble pas les gêner.

Se présentent comme opposants aux pouvoirs en place, alors que profitent à fond du « système » en tant qu’ultra privilégiés et fils et filles de.

Je vais organiser un live sur facebook, à ce sujet, payant à leur manière, mais surtout pour filtrer ces dingoes, et au pire, les faire payer, pour une fois que ce n’est pas l’inverse.

Je m’aperçois que j’en connais beaucoup sur ce type de personnes, et depuis longtemps, ayant moi même fréquenté ce milieu dans les années 2000.

Et mon retour sur les réseaux sociaux pendant le premier confinement et le covid, m’a fait réaliser que la situation est encore plus grave que ce que je pensais, avec des personnes d’une nocivité réelle et très grave, dans ces milieux.

A suivre et compléter.

Qualité.

« Nous reconnaissons que votre demande n’a pas été traitée avec toute la rigueur qui vous est due. Ceci ne correspond pas à la qualité de service que nous vous devons. A cet égard, nous vous présentons toutes nos excuses. Par ailleurs, nous regrettons vivement les difficultés rencontrées pour accéder à votre Espace BforBank. Nous vous prions de croire, Cher Monsieur ROBERT, à l’assurance de nos sincères salutations. Elodie ABELARD Responsable Pilotage et Qualité. »

Au moins, certains savent reconnaître leurs erreurs.

Satanisme masqué et sectes.

« Les Esséniens », Olivier Martin aurait été « du premier cercle, constitué par les dirigeants, les enseignants… ». Cette dernière analyse enfin, à tout le moins inquiétante, tirée de son livre « L’Alchimie spirituelle de l’ère du verseau »: « Dans la science alchimique, le mal n’existe pas en tant que principe mais il est considéré comme une énergie nécessaire pour l’accomplissement de l’œuvre divine. Ce qui est mal aujourd’hui est une énergie qui est destinée à devenir le serviteur du bien… »

Karma

et pourritures……

En effet, et c’est confirmé par plusieurs personnes, dont plusieurs très expérimentées dans ces spiritualités, ayant voyagé dans les pays les imprégnés par cette philosophie, et y ayant même vécu, cette notion sert à des personnes dans le satanisme, pour :

  • Ne pas aider les personnes qui ont besoin d’aide : appel à la notion magique : « c’est leur karma ».
  • Pour les plus impliqués dans le satanisme : justifier leurs propres actes, leur karma selon eux étant d’être ces ordures qui font le mal.

Il n’est donc pas étonnant, de retrouver dans une religion qui cache son nom, bien connue, mais discrète, et qu’on retrouve en masse dans les médecines alternatives, ce concept, mélangé à d’autres, et qui consiste en faits dans un satanisme élitiste, mais qui ne dit pas son nom, contrairement aux religions satanistes officielles américaines, mais beaucoup plus perverse et nocive.

Le mal que font ces personnes, et leur niveau de manipulations, est tout simplement hallucinant.

Et c’est à elle que s’applique le mieux, l’outil qui permet de démasquer les personnes manipulatrices, à savoir la comparaison, factuelle, entre le blabla de façade, d’où leurs très grande présence sur les réseaux sociaux, et les actes.

Si ces personnes étaient des opposantes à des forces malfaisantes, comme elles le prétendent, elles aideraient les victimes d’autres choses que le covid.

Elles ne diraient pas à d’autres victimes que tout est l’intérieur d’elles.

Elles ne diraient pas que le mal est nécessaire autant que le bien.

Or, elles profitent du covid, au contraire pour s’acheter une image, faire fleurir leurs affaires, et leurs philosophies.

Covid, vaccins, et cie.

Il faut avoir une approche globale.

Par exemple, voir aussi que des personnes qui crient très fort leur opposition, sont aussi en fait des personnes qui font du bizness sur çà, comme ceux qui vendent des livres et formations sur le jeune, le gourou crudivorisme, et qui sont ses soutiens, alors qu’on sait c’est un mythomane, preuves à l’appui, qui s’est tout inventé.

Certaines, alors même qu’elles proposent des services sexistes, discrimanatoires, reservées aux femmes, vont même maintenant, en plus, de se faire de la publicité à bon frais sur le covid, réclamer des dons pour le faire.

Comment se fait-il qu’on retrouve toujours systématiquement les mêmes méthodes dans ce réseau, et qu’en plus, ils volent systématiquement idées et concepts chez les autres, et en font un commerce ensuite.

Pourquoi on retrouve quasiment toujours chez eux des concepts et philosophies douteuses, à peine ou pas masquées, et qu’on retrouvait déjà, sans aucune intention de point Godwin, mais simple constatation factuelle, dans l’occultisme qui était derrière Hitler, et qui semble être systématiquement dans et derrière les plus grosses dégueulasseries?

Une victime de ces réseaux parlait récemment de magie noire.

Il semble qu’en faits, ces personnes n’aident pas, mais parasitent énergétiquement, voire plus, et vampirisent, les personnes qui viennent à elles.


Et elles le font en réseaux.

Occultisme, alchimie, hermétisme, même si tous ne sont pas mauvais et escrocs, il y a quand même beaucoup d’exemples de charlatans et de vendeurs de livres et concepts, qui existent pourtant depuis des décennies, voire des siècles.

L’avenir, et les mois à venir vont être intéressants.